Choisis ton camp #2: Low vs. Frànçois & The Atlas Mountains (…et gagne ta place!)

News | publié le 18 Nov 2011 par | 1 387 vues

Deuxième numéro de notre rubrique "Choisis ton camp" à la demande d'un de nos lecteurs bien éclairé (quand on n'en a pas beaucoup - de lecteurs - la moindre des choses c'est de répondre à la demande!) ; le 1er décembre prochain auront lieu près de chez nous deux concerts bien attendus par les amateurs respectifs des mélodies lancinantes et troublantes de Low (et de la voix ténébreuse d'Alan Sparhawk), ou de la pop généreuse et voyageuse de Frànçois & The Atlas Mountains. Pour ceux qui apprécient les deux, il va falloir trancher entre l'Epicerie Moderne ou le Marché Gare. C'est pas de chance, tu vas me dire. Résumé.

Les premiers (en photo ci dessus) - s'il faut les présenter - sont américains, originaires de Duluth (Minnesota) et sont un des fers de lance du label sub-pop. Ils délivrent une folk-pop assagie, éthérée, aérienne, habitée par le songwriting de Sparhawk et sa voix. On peut situer Low près de formations comme Piano Magic ou Elysian Fields, et d'une certaine façon on pourrait les affilier quelque peu avec l'esthétique du formidable label 4AD (sur lequel ils n'ont pourtant jamais sorti de disque). Les prestations live du groupe ont la solide réputation d'être marquantes par l'émotion qu'il arrive à susciter chez son auditoire. Et si tu te pense plus fort(e) que çà, écoute simplement l'album Drums And Guns, qui est juste incontournable, et imagine-toi ce que ça peut donner en live.

Les seconds, menés par le jeune Français François Marry (ci-contre) et promus il y a peu par le label bordelais Talitres, à qui l'on doit de bien belles découvertes, sont les auteurs et interprètes d'E Volo Love - album séduisant tout juste sorti chez Domino Records, qui s'il évolue dans une veine folk pop assez évidente, explore en filigrane des ambiances sonores élégantes, plus vastes et énigmatiques. Il évoque aussi bien la chanson à texte (Dominique A n'est jamais très loin) qu'une pop électrique à l'énergie dispensée avec mesure, et puis surtout, il y a ces rythmes et arrangements inspirés et remplis de musique africaine, mais subtilement, hein (on pense plus à Fleet Foxes qu'à Johnny Clegg, heureusement). Ce disque est un véritable plaisir partagé, l'ombre d'un musicien généreux et touchant qui, s'il est à la scène fidèle à l'image de celle qu'il incarne dans ce disque, devrait faire vivre un très bon moment au public du Marché Gare.

Allez, un peu moins sérieusement :

JEUDI 1er DECEMBRE 2011

Sur le ring...
...à ma droite: Low, 67 kg, poids léger, favori.
...à ma gauche: Frànçois & The Atlas Mountains, 63 kg, poids plume, challenger.

LOW FRANCOIS & THE ATLAS MOUNTAINS
lieu Epicerie Moderne Marché Gare
genre slowcore pop music du monde
Âge & Expérience ~ 18 ans, 9 LPs ~ 5 ans, 5 LPs (dont trois autoproduits)
Point fort C'est quand même le groupe qui a signé le titre "Murderer": rien que çà, ça vaut son pesant de cacahuètes... Premier groupe français signé chez Domino (cocorico), recommandé à la maison par le chanteur guitariste des Pastels. Et on dit que les Britanniques n'aiment pas la France.
Point faible Originaires du Minnesota, confession mormone; ça doit pas rigoler tous les jours chez le couple Sparhawk / Parker (en même temps on ne lui demande pas de nous faire rire). On adore quand Frànçois chante en Français, un petit peu moins quand il se frotte à la langue de Shakespeare.
Prix du billet 10 à 14€ env. 12 €
J'irai... ...parce que l'écriture, la poésie, le spleen d'Alan Sparhawk sont sûre de nous donner une bonne dose de frissons. ...parce qu'un bonhomme qui ose reprendre Roots Bloody Roots avec une guitare acoustique ne peut que réserver de bonnes surprises. Non?
Je n'irai pas... ...parce que je me méfie de Low qui dort. (poum poum) ...parce qu'on aura sûrement de revoir F&TAM très vite, alors que Low...
Ecouter... "Murderer"
"Royan"

Exceptionnellement, on s'associe donc avec l'Epicerie Moderne et le Marché Gare (dont on remercie les équipes au passage), qui nous ont filé des places à vous offrir si vous n'arrivez toujours pas à vous décider.

Pour jouer, répondre à la question ci-dessous et valider votre réponse avant le lundi 28 novembre à midi. Le tirage au sort aura lieu ensuite et les gagnants seront prévenus par e-mail. Bonne chance!

Question : Les deux formations mises à l'honneur dans cet billet ont déjà été réunies sur une affiche au cours de l'année. De quel évènement s'agissait-il?

Je souhaite jouer pour aller voir...

Low 

Frànçois & the Atlas Mountains 

Je m'en remets au hasard! 

[FACULTATIF] Si tu as coché l'un des deux premiers choix, pour quelle(s) raison(s) ?

NOM & Prénom

adresse e-mail

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).