Les Femmes s’en Mêlent 2012 à Lyon (concours inside)

News | publié le 06 Mar 2012 par | 1 452 vues

L'édition 2012 du Festival Les Femmes s'en Mêlent approche. Chaque année, cet évènement voit se produire un peu partout en France (et depuis peu dans toute l'Europe de l'ouest) des concerts d'artistes ou de groupes exclusivement ou en partie féminins, histoire de rappeler intelligemment au public que nous sommes que le rock et la pop ne sont pas qu'une histoire de bonhommes. En défendant une certaine idée "de la féminité, et non du féminisme", tout çà dans la joie, la bonne humeur et surtout avec de la bonne musique. On avait apprécié le garage rock de The Pack A.D. l'année dernière au Transbordeur, accompagné de la pop sucrée de LCMDF (Le Corps Mince de Françoise), or cette année l'édition Lyonnaise du festival se déroule sur deux soirées et dans deux salles.

Les amis de l'Epicerie Moderne, première d'entre elles, accueuilleront donc le 22 mars prochain Still Corners (photo ci-dessus), que beaucoup connaissent depuis leur passage à la Route du Rock l'année dernière, et dont on a plus qu'aimé l'album Creatures of an Hour (à juste titre). En ouverture, c'est la jeune chanteuse folk Ladylike Lily qu'on ne connaît pas encore par ici, qu'on se fera un plaisir de découvrir. Une soirée sous le signe de l'élégance et de la douceur...

Et puis, la semaine suivante, le 31 mars, c'est le Transbordeur qui invite Shara Worden, alias My Brightest Diamond (photo ci-contre) - qui a fait ses armes aux cotés de Sufjan Stevens avant de s'évader en solitaire, ainsi que le duo local Mensch (Vale Poher et Carine Di Vita) qui balance entre post punk, kraut rock et new wave électrique. Pour compléter l'affiche, Mirel Wagner, jeune compositrice et interprète d'origine Ethopienne mais toute droit venue de Finlande, viendra ponctuer cette édition Lyonnaise d'un peu de poésie, sur les traces de Leonard Cohen ou Nick Cave.

Toute la programmation par ville se retrouve sur le site web du festival ; à noter qu'on trouve également sur le roster 2012 quelques artistes qu'on affectionne particulièrement chez Dark Globe (Giana Factory, Ela Orleans...), si la caravane s'arrête près de chez vous n'hésitez pas à aller les écouter et les applaudir.

Pour marquer l'occasion, on s'associe avec le Transbo et l'Epicerie Moderne pour offrir à deux de nos lecteurs un pass pour les deux soirées. Pour jouer et tenter de gagner, répondez aux deux questions ci-dessous (correctement, hein) et remplissez le formulaire avant le 15 mars à minuit. Les deux gagnants seront prévenus par e-mail. Bonne chance!







Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).