Massive Attack – Nuits de Fourvière (Lyon), 24/07/08

Live | publié le 25 Juil 2008 par | 913 vues

080813a

Cette année, après Arcade Fire en 2007, les lyonnais étaient gatés puisque pour le traditionnel rendez vous incontournable avec les nuits de Fourvière - à défaut de pouvoir se payer les deux - il fallait hésiter entre REM et Massive Attack. N'ayant pas été assez rapide pour les premiers, c'est néanmoins avec un plaisir non dissimulé que je me suis rendu au théatre antique pour ce concert du groupe culte de Bristol.

Considérés aux cotés de Portishead comme les créateurs du Trip Hop - image toutefois un peu limitée et qu'ils désapprouvent - Del Naja et Marshall (alias 3D et Daddy G) ont su au fil de leur carrière créer une musique incroyablement variée, pourtant reconnaissable entre mille - s'inspirant autant de la musique soul, de l'electro, des musiques traditionnelles orientales, que du rock ou de la vague post punk sur laquelle surfait notamment leur chef d'oeuvre Mezzanine. Sur scène, on retrouve cette variété avec des tempi soutenus, assurées par deux batteries - totalement complémentaires et utilisées avec beaucoup de justesse (c'est assez rare pour le souligner) et des titres plus rock, extrait de Mezzanine ou de l'album à paraître, Weather Underground. Dès les premières notes, le son se révèle vraiment excellent, et encore une fois, chose assez rare - on arrive à apprécier chaque instrument sans avoir à porter les habituelles protections auditives. Les vocalistes se succèdent, comme à l'accoutumée. Outre robert Del Naja et Grant Marshall, on retrouve Yolanda Quartey (chanteuse du groupe Phantom Limb) sur les titres orientés soul, notamment un nouveau morceau d'ouverture intitulé All I Want - Stephanie Dosen, qui chante aussi sur les nouveaux morceaux, ainsi que voix de substitution pour Liz Fraser sur le Teardrop que le groupe nous offrira ce soir - et puis bien sur l'irremplaçable Horace Andy, impressionnant de classe et de charisme. Angel, offert en premier rappel, sera bien évidemment un des moments forts de la soirée. Coté musique, on retrouve toujours Angelo Bruschini à la guitare et John Baggott au clavier (merci Arnaud).

Aucun titre de 100th Window ne viendra agrémenter la setlist... On peut se demander pourquoi. Comme si cet album, écrit en intégralité par Del Naja seul, était un pas à part dans la discographie du groupe... Pourtant jugé pièce maîtresse par beaucoup de fans. Mais c'est incontestablement le nouveau disque du duo de DJs qui est à l'honneur ce soir. Risingson et Inertia Creeps viendront rappeler les meilleurs moments de Mezzanine, alors que Safe From Harm et le très pop Unfinished Sympathy seront les ambassadeurs de Blue Lines. Coté mise en scène, un écran lumineux, façon texte défilant, distille tantôt des images, tantôt des messages écrits témoignant de l'engagement politique du groupe, donnant au public diverses citations ou réflexions sur la politique internationale actuelle, la liberté d'expression, de parole, la guerre, et en général, l'ironie latente qui leur semble avoir pris le pas sur le monde. Bush en prendra notamment pour son compte, et Sarko aussi - à la grande appréciation du public qui ne manquera pas d'exprimer son soutien aux messages des artistes.

Après un premier rappel, le groupe reviendra sur scène chanter Karmacoma et essuyer une pluie d'applaudissements soutenue, avant de prendre part à la désormais habituelle bataille de coussins - qui semble avoir laissé un bon souvenir! Un concert presque trop court, dépassant pourtant les cent minutes - mais porteur d'un réel plaisir, tant semble t'il pour le théatre antique que pour les musiciens eux-mêmes. Baptême de Fourvière pour Massive Attack, il est à gager qu'on devrait les y revoir lors d'une prochaîne édition. En attendant, l'album devrait sortir courant 2009... Aucune date n'est annoncée pour l'instant mais vu l'aperçu qu'on en a eu ce soir, il devrait valoir le détour. A suivre!

Crédit photo: LeDams
Setlist: All I Want | Marooned | Risingson | Teardrop | 16 Seeter | Kingpin | Mezzanine | Harpsichord | Red Light | Inertia Creeps | Safe From Harm | Marakesh || Angel | Unfinished Sympathy | Dobro || Karmacoma.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).