Retrouvailles grises & playlist de l’été!

News | publié le 14 Août 2011 par | 1 217 vues

Cher(s) ami(s) lecteu(r),

(Je mets le pluriel entre parenthèse, hein, j'ai toujours douté de la véracité de Google Analytics quant à l'évaluation outrageusement éxagérée de la population de mon lectorat, tout çà pour essayer de me contraindre à afficher leurs "ads" dans ma barre latérale, ruinant ainsi l'équilibre graphique et visuel que j'ai mis des mois - que dis-je, des années à élaborer.)
Après un long et harassant mois de novembre juillet, donc, et une première quinzaine d'août un peu douteuse elle aussi, arrive bientôt le temps de reprendre le chemin de l'école, des rames de métros bondées et des semaines de trente-sept heures soixante-dix. La bonne nouvelle au fond du paquet, c'est que la saison des concerts recommence bientôt elle aussi, et faute de bon gros festivals à couvrir cet été (je doute fort que l'insertion de Google Ads ici ait pu me payer mon pass pour la Route du Rock) - même si en vacances, on ne perd pas la main et on vous a quand même balancé quelques images de concerts grapillés à Prague, ici et - on a déjà un joli programme bien fourni de festivités de rentrée concoctées, entre autres, par le Sonic (Silent Front, Dirty Beaches, NHK, Tarwater, Paramount Styles, Library Tapes...) et l'Epicerie Moderne (Chokebore, Low, Pinback, The Melvins...).

On est bien évidemment passé à coté de quelques jolies sorties de disques, heureusement New Noise fait très bien son office de cahier de vacances (rhôôô, quel fumiste je fais) et chacun - moi inclus - aura pris soin de combler son retard en la matière, ou pas. Citons donc en vrac l'album de Jesu, Ascension, sorti il y a quelques semaines; on mentionnera aussi les albums de Idaho (Jeff Martin toujours à fleur de peau), The Middle East (jolie découverte pop australienne), le deuxième LP de Bon Iver (en demi teinte, mais qu'on a vraiment aimé par ici), le premier de Brown Recluse (bijou surf pop paru sur Slumberland); l'album OVNI de Peter Kernel, dernière signature du label Africantape; le nouveau Religious Knives, qu'on a écouté sans se lasser; et puis le très réussi éponyme de Marissa Nadler (qui apparaît également en guest vocals sur un EP de Cloud Seeing à peine sorti du four). Du coté ambiant minimaliste, deux jolies (re)découvertes: d'abord Loscil, avec le LP Coast/Range/Arc sorti sur Glacial Movements, et puis la BO du film Some Days Are Better Than Others, composée et interprêtée par Matthew Cooper alias Eluvium. Enfin, deux projets indé évoluant dans des sphères assez proches, quelque part entre pop et shoegaze: The Burning Hearts (Into The Wilderness EP) et The Bilinda Butchers (Regret/Love/Guilt/Dreams EP) qu'on recommande chaudement.

Coté disques à paraître, on devrait revenir très bientôt sur ceux de Dum Dum Girls (qu'on retrouvera au Clacson en novembre), Ganglians (pop psychédélique du coté de Sacramento à paraître la semaine prochaine sur Souterrain Submissions). Et puis on parle vite fait du label Atelier Ciseaux qui distribue déjà depuis quelques temps un split Ela Orleans/Dirty Beaches de très bon goût, et qui publiera d'ici peu le premier effort de Oupa, projet solo de la tête pensante des jeunes Yuck (on vous en parle mieux ici).

Voilà tout ce qu'on a à vous conseiller en résumé (et qui s'écoute en partie dans la playlist juste au dessus) si vous tombez d'ennui au point d'arriver sur cette page insignifiante. On se retrouve bientôt en live pour les vidéos de concerts avec un nouveau jingle (truc de fou!) - si j'ai le temps de le finir d'ici là, j'ai encore une pile de vingt disques à écouter (j'en profite brièvement et plus sérieusement pour remercier les petits labels qui continuent à m'envoyer des disques alors que je suis en vacances comme une grosse feignasse, j'essaierai de relayer leurs infos et continuer à les soutenir du mieux possible cette année encore).

(PS: ne cherchez pas de quelle pochette vient la photo au top de cet article, c'est juste une photo de mes vacances.)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).