New Order – « Be a Rebel »

Sorti le 8 Septembre et supposé accompagner la tournée nord américaine que le groupe préparait avec les Pet Shop Boys, le nouveau single de New Order « Be a Rebel » est un rescapé des sessions de leur dernier album Music Complete. Etant donné la qualité très inégale de celui-ci, « Be a Rebel » avait donc tout pour se glisser dans la catégorie poids légers de la discographie du groupe. Et en effet, même supérieur à un trop grand nombre de titres de Music Complete (la quasi totalité de la face B par exemple), il n’y a pas ici vraiment lieu de s’emballer malgré un refrain catchy au possible. Le résultat, léger et synth pop à fond, ressemble désormais plus à un savoir faire artisanal (comme me l’expliquait mon collègue Jean Noel) et aurait pu sans aucun problème figurer sur le second album d’Electronic, l’ancien side-project de Bernard Sumner. Par contre, ce qui étonne surtout en creux dans ce morceau, c’est l’absence évidente de lignes de basse. Ce manque provoque un déséquilibre manifeste dans l’architecture de la chanson, notamment en comparaison des productions passés du groupe, lorsque Peter Hook en faisait encore partie. Tout le monde connait le contexte particulièrement délicat des relations entre l’ancien bassiste et les autres membres du groupe. Est-ce ici une nouvelle preuve de l’hégémonie créatrice de Bernard Sumner sur New Order (avec des paroles toujours un orteil plus proche de la limite du grotesque « Be a rebel, not a devil »), une manière d’éviter les ennuis comme les tweets remplis de fiel de l’ancien bassiste ou un gros doigt d’honneur adressé à Hooky? Au final, sans même vouloir attendre de réponses qui ne viendront jamais, il faut bien le reconnaitre, il ne fait juste pas bon vieillir.

Francois-Marc

Grand consommateur de Baby Carottes et de sorbets au yuzu, j'assume fièrement mon ultra dépendance au doux-amer, à l'électropop bancale et chétive, aux musiciens petits bras ainsi qu'aux formes épurées du grand Steve Ditko. A part cela? Il y avait péno sur Nilmar.