On s’est si longtemps et souvent plaint d’un vide culturel (et musical) intersidéral dans notre bonne vieille capitale des Gaules dans le courant des années 1990/ début 2000 qu’on en a presque oublié aujourd’hui comme la situation s’est améliorée ces dernières années. Puisqu’on en parle, disons bien fort qu’on s’apprête à faire de ce coté…