mwvm / Rotations

Disques | publié le 11 Fév 2008 par | 368 vues

080211bEtrange et - disons le tout de suite - fascinante découverte que ce disque de l'anglais Michael Walton. Rotations est le titre du premier LP de son projet, intitulé sobrement mwvm. Si l'orientation de ce musicien de Durham est clairement à classer du coté ambient, entre les disques d'Eluvium et Stars Of The Lid, il revendique aussi des influences rock. Difficile d'y voir un quelconque rapprochement avec ses compositions, ou dans les structures de ses morceaux. Peut-être devra t'on chercher dans les ambiances sculptées par les guitares, dont les mélodies se détachent subtilement.

Au sein de son projet, et dans ce premier opus, le guitariste produit et construit méthodiquement des nappes de cordes noyées les une dans les autres, à l'aide de pédales de delay, de reverb, et de samplers... Comme chez Eluvium, voire plus encore, l'absence quasi totale de section rythmique laisse le champ totalement libre à la mélodie et aux ambiances, leur permettant de se répandre dans tout l'espace sonore et de littéralement ralentir le temps.

Les dix mouvements éthéres du disque s'enchaînent comme des fondus entre deux images. Et c'est un peu l'impression qui domine: la musique de mwvm est très visuelle, comme toute musique purement instrumentale bien sur, mais peut-être de façon encore plus intense. Prisonniers d'un certain minimalisme, on se prend à visualiser des paysages arides, dépeints aux fils des sonorités tantôt aériennes, tantôt chargées de plomb: plaines interminables balayées par le vent ou océans glacés... Mais des paysages toujours très lumineux. Car si la mélancolie en est indéniablement un des ingrédients, la musique de mwvm n'est jamais sombre, ni dépressive.

A conseiller très vivement à tous ceux que la beauté simple et unique de certains sons peut attirer, et qui n'ont pas peur d'un tempo descendant au plus bas...

En écoute: "Context, Where?"

[audio:http://silbermedia.com/mp3s/mwvm_context_where.mp3]
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).