Vinc2 / Dreams and Hopes

Disques | publié le 03 Sep 2010 par | 1 525 vues

On a reçu ce disque il y a déjà quelques temps, tout le temps nécessaire pour en apprécier chaque recoin. C'est le disque idéal pour se remettre dans le bain avec les chroniques parce qu'il y a des choses à dire. Vinc2 est le projet de Vincent Coudert, jeune multi-instrumentiste de 22 ans. Le plus surprenant c'est que le garçon n'en est pas à son premier essai, puisqu'il a déjà un LP à son actif, intitulé Exoplanète, sorti en 2006 en creative commons et distribué depuis l'année dernière après un léger remastering.

Dreams and Hopes se balade entre ambiant éthérée et lumineuse, musique contemplative et electronica discrète : les influences de Vincent se détachent assez facilement, on l'imagine très sensible aux univers sonores de Sigur Rós ou Eluvium (les sonorités à la "xylophone" de "Swans", les percussions adoucies de "Interlude" et les bruits aquatiques qui la ponctuent, typiques du quatuor islandais, alors que les longues nappes de "Springtown", de "Amy" et son piano, rappellent plus sensiblement les travaux de Matthew Cooper). Le titre  "Distant Clouds" et ses boucles tendent plus ostensiblement, eux, vers les atmosphères de The Album Leaf.

Pour autant, la composition n'est pas exempte d'une certaine originalité, que l'on trouvera dans les parties instru de très bon effet, grâce à l'enchaînement des couches de claviers, et à un mixage pointu. Le disque fourmille incontestablement de bonnes idées, qu'on aurait pourtant aimé voir exploitées de manière peut-être un peu plus approfondie : la durée du disque est plutôt courte pour ce genre de format - à peine 30 minutes pour sept titres! Parti pris sans doute pour rendre le coté introspectif de l'album plus subtil. Toujours est-il qu'il se déroule de façon fluide et s'écoute avec un plaisir presque évident tant les harmonies nous emmènent dans des contrées sonores, même si familières, des plus belles et des plus agréables.

En stream : "Distant Clouds"

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).