On a fait récemment la belle découverte de cet artiste Lyonnais (on ne va pas rater une si belle occasion de mettre en avant notre jolie scène locale), exilé un temps à Berlin, où il a composé et enregistré son premier album sorti chez Talitres au début du mois : un recueil de ballades acoustiques qui caresse les oreilles et nous rappelle délicieusement, tant dans le chant que dans les ambiances, la folk pop douce-amère de Gravenhurst.

Raoul Vignal pourra se voir en concert par chez nous, les 4 mai (Bal des Fringants), 30 juin (Micro-festival Wine & Noise – on en reparlera) et 20 juillet (Nuits de Fourvière) prochains.