frustration sur scène_1

Jamais le groupe Frustration n’aura aussi bien porté son nom que dans cette période de pandémie. La tournée du groupe parisien, leader du label Born Bad Record, passe par le 6MIC à Aix-en-Provence, nouvelle salle municipale qui a eu la mauvaise idée d’être inaugurée en janvier 2020, avant de devoir fermer pour cause de confinement.

Presque deux ans après, c’est avec une délectation non feinte que l’on pénètre enfin dans ce pôle culturel aux allures de rocher directement arraché à la Sainte Victoire. Le temps de boire une bière et de se restaurer auprès des nombreux bars disponibles à l’intérieur et dans le patio, et nous nous dirigeons vers la petite salle, d’une capacité de 3 000 places, tout de même, pour découvrir la première partie de la soirée.

Usé, puisque c’est son nom, est également une signature du label Born Bad. Avec son look à la Philippe Katerine sous acide, il se présente derrière un rack de batterie qu’il martyrise parfois à coups de micro pour marquer le rythme sur des samples mi-rock, mi-électro. L’effet de surprise est là et la performance intrigante. Chantant en français, Usé se permet même de reprendre le « Billie Jean » de Michael Jackson dans une version…très charnelle! Une balade plus tard, le one-man-band laisse sa place sur scène aux instruments de Frustration.

frustration sur scène_2

Seulement aux instruments, oui, car le groupe est en retard et arrive dix minutes plus tard…pour faire les balances devant le public qui commence à remplir à nouveau la salle. Des balances rapides mais conviviales, Pat le bassiste, Fabrice le chanteur et Nicus le guitariste, s’amusant avec les premiers rangs avant que les lumières ne se baissent enfin.

Le set est resserré mais puissant. En un peu plus d »une heure, il fait la part belle au dernier album, So Cold Stream, paru avant le premier confinement et qui contient les deux seuls titres du groupe chantés en français, « Brume » et « Le Grand Soir » qui sont offerts au public ce soir. Un nouveau titre « Nowadays » est même exécuté en parfaite harmonie avec le reste du set. Les autres albums ne sont pas oubliés avec des titres efficaces comme « Assasination », « Mother Earth In Rags » ou encore « Dreams, Laws, Rights And Duties ».

Sous son apparence froide, Frustration dévoile un aspect généreux et sympathique sur scène avec des musiciens qui s’amusent réellement avec le public tout en imposant une ambiance post-punk industrielle à une salle aixoise toute acquise à sa cause.