Keiko Tsuda / Saké Duo Kit

Disques | publié le 02 Juil 2009 par | 1 764 vues

090702aKeiko Tsuda est un duo guitare / claviers et batterie basé sur Lyon, composé de membres de Mon Dragon et Tempus Fugit, reconnaissable à ses rythmiques décomplexées, ses grattes bricolées à coup d'effets et de loopers, ses sonorités électroniques et ses claviers vintage (qui pourraient être absolument indigestes s'ils n'étaient pas utilisés aussi judicieusement), et dont l'existence (scénique tout au moins) remonte à début 2008. Après un premier disque autoproduit intitulé 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, revoilà le binôme avec une nouvelle autoprod, Sake Duo Kit.

Dans le style, on se promène toujours dans des contrées proches de Battles ou plus proches de nous, les Pneu et autres Chevreuil. Mais si pour du "math rock" - genre dont les plans alambiqués reposent sur une synchro parfaite des éléments et laissent finalement - par essence - bien peu de place à l'improvisation, celui de Keiko Tsuda a la bonne idée de sonner de façon plutôt spontanée, en intégrant parfois des éléments arythmiques (bruits, buzzs, nappes distordues) dans les structures qu'il visite. On en oublie assez rapidement le bagage technique du groupe - assez impressionnant - pour se focaliser sur son identité: l'agréable mixture de l'énergie du disque ("Metal Chassis"), de son étonnante composition ("Mistigri"), et de son coté fun et dansant - ce qui ma foi est tout à fait appréciable. Sans compter que KT a la bonne idée d'avoir mis ce nouvel album en téléchargement libre sous licence Creative Commons (ainsi que le précédent). Ca serait dommage de ne pas en profiter.
Album en téléchargement libre ici

En écoute: "DC82"

[audio:http://keikotsuda.free.fr/WORDPRESS/audio/DC82.mp3]
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).