maganaNous ne savons pas grand chose de Magana. Si ce n’est qu’il s’agit d’une musicienne de Brooklyn (guère surprenant) qui, au-delà d’aimer se décolorer les cheveux, vient de sortir un premier EP intitulé Golden Tongue. Parmi les quatre titres de celui-ci se distingue le superbe « Inches Apart »: représentant idoine, rare, précieux et particulièrement approprié d’un matin brumeux d’automne; frissons sur la peau et bruine sur le visage. Le morceau frissonne sur près de quatre minutes d’une mélancolie délicate et hantée par une voix en rupture autour d’une boucle folk de guitare à la fragilité tremblante. Le résultat ressemble à un vieux Cat Power qui aurait abandonné ses velléités pour privilégier la douce amertume de l’apaisement.  [soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/tracks/283856380″ params= »auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&visual=true » width= »100% » height= »450″ iframe= »true » /]