Depuis quelques années, j’ai de plus en plus de mal à apprécier les concerts dans les salles ou lieux à « grande capacité ». Sans doute à cause du manque de proximité avec les musiciens. Après des concerts tels que celui de Logh au Bistroy, de Piano Magic à la marquise, de Blonde Redhead ou Nosfell au…