Partir voir The Pains of Being Pure at Heart au Sonic ce vendredi soir avait déjà quelque chose d’assez irréel en soi. Ce groupe, l’un des buzz indie pop les plus importants du moment, que l’on imagine remplir sans trop de peine – certes, avec peut-être l’appui d’une promotion conséquente – un Kao par exemple,…