The Appleseed Cast / Sagarmatha

Disques | publié le 26 Juin 2009 par | 823 vues

090625aDepuis que Godspeed et Mogwai ont ouvert la brèche, les groupes comme The Appleseed Cast sont foison. Et à un tel point qu'il n'est pas toujours facile de distinguer lesquels parmi eux arrivent réellement à tirer leur épingle du jeu. Parce que si les gimmicks du post-rock, crescendos, montées en puissance émotionnelle appuyée par les delays et guitares épurées ont maintenant leurs milliers d'adeptes, il y a encore des formations qui par la construction de leurs titres et leurs ébauches sonores, parviennent à renouveller le genre ou le tirer vers d'autres horizons.

Et à ce jeu là, le quatuor du Kansas ne s'en tire pas trop mal, même si on ne peut s'empêcher de penser dès la première écoute de Sagarmatha qu'il enfonce quelques portes déjà grandes ouvertes. Lorsqu'il s'essaie au dub et à l'electro, comme sur "Like A Locust", le groupe peine à convaincre. Le post-rock plus classique de "The Road West", s'avère de son coté plutôt chiant, on attend pendant les huit minutes du titre un soubresaut qui n'arrivera finalement jamais. Et pourtant, le disque recèle quelques belles réussites, où pendant un instant, en incorporant des lignes de chant discrètes - et s'écartant par la même de l'archétype instru - il marche sur le fil tendu entre ambiences apesanties et rythmes soutenus ("Raise the Sails"); quand c'est une guitare très rythmique, s'éloignant des réverbs enveloppantes des autres titres, qui vient en renfort de la section basse/batterie ("An Army of Fireflies"); ou encore lorsque la formation s'aventure vers des sentiers presque pop ("The Summer Before") en gardant ce coté longiligne et éthéré.

En somme, Sagarmatha est loin de l'album indispensable, loin des claques comme celles qu'on a pu prendre plus ou moins récemment avec Maserati ou From Monument To Masses. Difficile de s'imaginer les morceaux en live, The Appleseed Cast se dispersant et se diluant dans les multiples alternatives qu'ils essaient d'apporter, alors qu'il aurait pu leur suffir d'en choisir une seule (le disque a son lot de bonnes idées) et de la décliner dans son ensemble. Dommage.

En écoute: "The Summer Before"
[audio:http://transmissionentertainment.com/_media/artists/a/appleseedcast/appleseedcast_summerbefore.mp3]

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).