Concert de fin d’année?

News | publié le 30 Nov 2010 par | 794 vues

La fin de la saison approche à grand pas, et il convient de la finir en beauté. Et puis on l'a toujours dit, la fête des lumières, c'est bien, avec du bon son, c'est encore mieux. Voilà ma foi deux parfaites raisons pour ne pas louper la soirée du samedi 11 décembre prochain. Maquillage et Crustacés (encore lui) propose au Sonic une bien belle affiche (aux deux sens du terme d'ailleurs) : les Irlandais de The Redneck Manifesto viendront présenter leur (excellent) nouvel album, Friendship, mélange subtil de noise, de post-rock alambiqué, tout en rythme et déstructure; Crëvecoeur (Nancy) seront également de la partie, eux aussi pour présenter leur second LP, #2, sorti chez Denovali: slowcore mâtiné d'ambiances cinématographiques à la Ennio Morricone pas dégueulasse du tout. en ouverture on retrouvera le local Sheik Anorak, qu'on connait bien désormais - mais qui devrait présenter quelques travaux relativement récents si l'on en croit les derniers compte-rendus des concerts qu'il a pu donner.

Histoire de se mettre l'eau à la bouche, trois extraits audio pour une petite idée en musique de la soirée à venir. Enjoy.

En écoute:
01. The Redneck Manifesto "Smile More"
02. Crëvecoeur "We Leave The Ranch"
03.  Sheik Anorak "Fluorescent Tongues"

[audio:http://mymadworld.free.fr/fb/The%20Redneck%20Manifest%20-%20Smile%20More.mp3,http://denovali.com/crevecoeur/mp3/crev_02.mp3,http://www.grrrndzero.org/site2/images/stories/mp3/Sheik_Anorak-Fluroescent_Tongues.mp3]
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Posté par Lionel

cultive ici son addiction à la musique (dans un spectre assez vaste allant de la noise au post-hardcore, en passant par l'ambient, la cold-wave, l'indie pop et les musiques expérimentales et improvisées) ainsi qu'au web et aux nouvelles technologies, également intéressé par le cinéma et la photographie (on ne peut pas tout faire). Guitariste & shoegazer à ses heures perdues (ou ce qu'il en reste).