Loading...
News

Playlist été 2022

1 – Fontaines D.C. – Roman Holiday

Et si Roman Holiday était la chanson parfaite pour commencer cette playlist de l’été ? Ou comment une expérience liée au déracinement de Dublin vers Londres se transforme dans ce clip en un road trip grotesque emmené par cette magnifique chanson à l’atmosphère tragique, une des plus belles réalisations du groupe.

2 – The 1975 – Happiness

Hapiness c’est le bonheur au sens large et pour beaucoup d’entre nous, celui d’être enfin entré dans cette période d’insouciance qu’est l’été. Les Mancuniens de The 1975 en profitent pour mettre de coté leurs expérimentations et nous offrent, en avant goût de leur prochain album, un titre entrainant et frais à l’image de leurs premières productions. Si on oublie les paroles très « tartes » on appréciera la justesse des guitares entre Chic et Kool and the Gang et on notera qu’à la fin du morceau le groupe se paie même le luxe de passer du coté de chez Wham en faisant entrer un saxophone aux sonorités très 80’s.

3 – Widowspeak – Salt 

Si on devait choisir un groupe qui représenterait la douceur d’un été sans fin, Widowspeak serait probablement en bonne place dans la compétition. Les New-Yorkais menés par la voie aérienne de Molly Hamilton ponctuée par les guitares surf de Robert Earl Thomas livrent une fois de plus un titre qui plonge l’auditeur dans une torpeur bienfaitrice, le tout sublimé par un clip au ralenti dans les lueurs d’une aube qu’on imagine Californienne.

4 – Cariño – No Me Convengo

S’agirait-il d’un coup de soleil des dirigeants du célèbre label Warp qui aurait entrainé la signature des gentilles Espagnoles de Cariño ? En tout cas on se retrouve bien loin des explorations électroniques (Boards of CanadaAphex Twin, …) familières à la maison de disques de Sheffield. Les senoritas de Cariño, cousines ibériques d’Alvvays, nous entraînent sur les plages Andalouses au son d’une noisy pop joyeuse et décomplexée.

5 – Olivier Rocabois – I Would Have Loved To Love You

Quelle saison sinon l’été pour se lancer comme chaque année dans la réécoute de l’intégrale des Beach Boys. Mais en 2022, l’adepte du Endless Summer se dit qu’il serait tellement plus judicieux de se pencher sur les trésors mélodiques d’Olivier Rocabois. Et résultat, c’est une fort bonne idée car ce bouleversant I Would Have Loved To Love You nous traverse littéralement à l’image des rayons dorés de ce magnifique clip.

6 – Talk Show – Cold House

Puisqu’il en faut pour tout le monde, pensons aussi à ceux qui essaient d’échapper aux chaleurs de l’été et rêvent d’une maison bien isolée.  Avec les Talk Show, finies les fortes températures, le jeune groupe de Londres propose une douche bien froide et ce Cold House imparable s’inscrit dans une urgence qui rappelle délicieusement le Gang of Four.

7 – The Clause – Forever Young

Forever Young c’est un peu comme changer d’espace temps et se retrouver le temps de ce morceau en plein été 89 lorsque le premier album des Stone Roses tournait en boucle dans tous les autoradios. Et puis peu importe si les jeunes Anglais rejouent les mêmes accords que This is The One, l’émotion est bien là, intacte et éternelle.

8 – The Chase – La La La

La période estivale est le moment idéal pour faire un break de musiques cérébrales et se laisser aller au plaisir de l’instant et pourquoi pas avec du ska alors ? Mais pas de dépoussiérage, un titre de ska qui serait revisité par des surdoués d’à peine 20 ans à l’image de ce La La La imparable qu’on aimerait entendre dès le matin sur toutes les radios si elles avaient un peu de curiosité.

9 – English Summer – Tall Stories

L’été Anglais, rien de plus évocateur comme nom de groupe : les promenades en forêt, les excursions sur la côte à bord d’une une décapotable verte, mais cet été là en fait, est Australien et sa musique serait plutôt … Ecossaise à l’image du Sound of The Young Scotland, on y entend Orange Juice mais aussi Josef K dont la voix rappelle étrangement Paul Haig d’ailleurs. Ce Tall Stories brille par son intemporalité et l’amateur de guitares carillonnantes pourra ainsi se plonger dans la rétrospective du groupe parue sur l’excellent label Too Good To Be True.

10 – The Big Moon – Wide Eyes

L’été c’est aussi le moment où l’on retrouve ceux qu’on a pas vu depuis un moment et c’est le cas pour les Londoniennes de The Big Moon.  Nous les avions laissées en 2020 avec leur deuxième album Walking Like We Do, album très réussi qui marquait déjà une étape par rapport à leur premier effort. Ce nouveau titre semble encore plus abouti, le son du groupe a pris de l’ampleur, on pense à Arcade Fire, le refrain est percutant et les voix survolent le tout avec brio.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.