Loading...
ChroniquesDisques

Delaney Blue / The Hurting Kind

Après son premier opus « Stranger In Your Heart » sorti en 2006 et réédité en 2020, Delaney Blue nous offre (enfin!) son second album, toujours empreint de la même mélancolie blues qui l’habite depuis ses débuts.

« The Hurting Kind » s’ouvre sur une introduction instrumentale et acoustique qui nous plonge directement dans l’ambiance. Le guitariste/chanteur d’origine grecque convoque une nouvelle fois ses fantômes pour nous conter, avec sa voix plaintive, des histoires d’amours souvent torturées. Le thème est un classique des bluesmen du monde entier mais tous ne l’interprètent pas avec autant de sincérité que Delaney Blue.

On imagine très bien l’artiste, cloîtré chez lui, dans l’ancien appartement parisien de Stiv Bators qu’il occupe depuis des années, entouré de ses guitares et laissant venir son inspiration. Il a eu une nouvelle fois la bonne idée de les immortaliser sur un album où la pédale steel, le dulcimer, l’orgue Hammond et même le bouzouki, viennent créer une ambiance que n’aurait pas renié un vieux cowboy solitaire à la dérive.

Parmi les pièces maitresses de cet album, « Ophelia », « Confession & A Bottle Of Gin », « Badlanders », « I’ve Seen Riders » et l’outro « Red Sundown », sublimée par le piano d’Albin De La Simone, font de cet opus un incontournable pour accompagner vos soirées…un verre de Gin à la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.