(source: la Blogothèque) Sigur Rós s’amuse à recenser sur son site officiel des exemples de pub pour lesquelles des chansons dont ils avaient refusé de céder les droits ont été recomposées quasiment à l’identique. Nul doute que cet exercice demande une connaissance approfondie de la législation sur le plagiat, à défaut de talent.

C’est assez édifiant. Pas la peine de s’amuser à les visionner toutes mais le texte vaut le coup d’être lu en entier. Le groupe y est d’ailleurs très prudent sur la teneur des soupçons qu’il évoque, histoire de ne pas être poursuivi pour diffamation. Mais où va le monde…