Loading...
News

Zoom sur January Sons

Après un premier EP intitulé « The Arrogance Of Youth » en 2020, January Sons nous propose de poursuivre son aventure musicale avec les six titres de son nouvel effort : « Ocean Of Days ».

La dynamique reste la même pour ce trio marseillais aux références bien connues et appréciées de la scène musicale locale. Hervé Boyer, Jullien Arniaud et Matthieu Audibert ont suffisamment de talent et d’expérience pour nous délivrer un EP consistant, cohérent et musicalement abouti.

Les harmonies vocales, dominées par Hervé et Jullien, sont au cœur de leur musique qualifiée d’indé-folk mais qui conserve des racines rock prononcées, même si la batterie traditionnelle est délaissée.

Mais c’est surtout sur scène que les January Sons prennent de l’envergure. Les trois musiciens se trouvent sur un pied d’égalité, alignés au devant de la scène. Matthieu prend place au centre derrière une batterie minimaliste, sans cuivres, entouré de Jullien, qui alterne entre guitares et clavier et Hervé qui avec sa guitare et son look d’éternel adolescent grunge, interagit fréquemment avec le public.

Leur récente prestation au 6MIC, à Aix-en-Provence, où nous étions, a été un succès, galvanisant la centaine d’âmes toujours en manque de concerts et de communions musicales malgré l’éloignement du spectre de la pandémie.

La cohésion du trio trouve toute sa consistance dans le titre « Save Me », présent sur le dernier EP et qui a fait l’objet d’un clip très réussi. Avec son clavier typé new wave et des chœurs beatlesiens, la chanson est à elle seule une carte de visite parfaite pour découvrir les January Sons qui ont l’avantage, l’intelligence et le courage de proposer une musique élégante et travaillée, à mi-chemin entre le folk et le rock.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.