Loading...
Interviews

Pleasures : du rock et du roll en toute humilité

Avec leur deuxième album, Shake That Tree, publié en 2023, le groupe marseillais Pleasures, confirme ses envies de rock’n’roll dans le sens le plus pur du terme, c’est-à-dire avec « la volonté de conserver cette base rock mais aussi roll, avec des vrais refrains pop et du groove » comme nous le précise Stéphane Signoret, co-fondateur et guitariste de la bande, également (re)connu pour être le co-gérant du désormais mythique disquaire Lollipop à Marseille.

Au côté de Patrick Atkinson, qui tient l’autre guitare et le micro, Stéphane est donc à la barre des Pleasures qui ont enfin réussi à se stabiliser autour d’un line-up cohérent, regroupant deux ex-Dissonant Nation, Simon à la batterie et Loïc à la basse.

« On a du plaisir à être ensemble et à jouer » affirme Stéphane. Ça tombe bien, la notion de plaisir est bien au centre de ce projet (on s’en serait douté…) qui se veut tout de même ambitieux mais sans prise de (grosse) tête : « On a une démarche très modeste et très prétentieuse à la fois. On a conscience qu’on ne va rien révolutionner mais on a la prétention, quand même, d’écrire de bons morceaux, même s’il y en a déjà eu des millions avant ! »

Alors mis à part le plaisir de faire de la musique et de la partager, qu’est ce qui fait avancer ces quatre garçons porteurs d’un bagage déjà très intéressant derrière eux ? Stéphane a déjà enregistré trois albums et a tourné aux États-Unis avec son ancien groupe, Neurotic Swingers, Patrick, Britannique de naissance et installé en France depuis une dizaine d’années, a collaboré avec un ex-The Jesus and Mary Chain et Simon et Loïc ont eu accès à une reconnaissance hexagonale avec Dissonant Nation.

« Le but c’est de faire des disques et faire des concerts. » confie Stéphane. « On reste un groupe de scène mais on est attaché à la notion de disque. Histoire de laisser une trace. Sans prétention artistique aucune mais avec une volonté de bien faire. »

Et justement, pour leur deuxième opus, Shake That Tree, les Pleasures ont pris le temps de bien faire : « Ce nouvel album est beaucoup plus chaud que le précédent. On a eu plus de temps et des influences différentes, comme les premiers Bowie, qui mélangent guitares acoustiques et électriques. » précise Stéphane.

« Il nous a fallu une longue période entre la préparation des morceaux, l’enregistrement, le mastering, la conception de la pochette, le pressage…tout ça prend beaucoup de temps. On a préparé l’album en faisant des maquettes live et on a enregistré par étapes, pas tout d’un coup. Cela nous a pris trois mois pour le finaliser. »

« L’avantage c’est qu’on avait le temps de travailler dessus, de trouver des idées, des arrangements.  Du coup, on a ajouté pas mal de choses, des guitares acoustiques, des thèmes, des solos. Mais il a fallu qu’on fasse confiance à Rudy Romeur, qui a enregistré et mixé l’album, et qui nous a fait supprimer pas mal de choses parce que c’était en trop. »

Il est temps désormais pour le groupe de défendre son nouveau bébé sur scène. Une série de concerts (annoncés en fin d’article !) est prévue et, comme tout le reste, c’est l’esprit punk seventies « do it yourself » qui prédomine : « On se débrouille tout seul, sans tourneur. Malgré de très bonnes critiques de l’album dans des magazines de renoms, ça ne nous a pas forcément aidé pour booker des dates. C’est un peu décevant, surtout dans la région, mais on arrive à jouer quand même. »

Toujours tournés vers le jour d’après, les Pleasures pensent déjà au futur et travaillent même dessus, sans cesser d’avoir de nouvelles idées : « On pense déjà au troisième album. On cherche de nouvelles pistes. On travaille même sur un titre qui sera chanté en français… »

Et comme pour confirmer que seule la musique compte, Stéphane précise : « On travaille vraiment sur les morceaux, ce sont eux les stars ! »

Les prochains concerts de Pleasures :

16/05 : Toulouse (31) – Le Ravelin
17/05 : Périgueux (24) – Moulin du Rousseau (+ Parade)
18/05 :  Frontignan-Plage (33) – Irish Pub
19/05 : Les Vanels (48) – Festival
30/05 : Marseille (13) – Makeda (+ Howlin’ Jaws)
08/06 : Volx (04) – Festival Rock n’ Volx

Le lien pour écouter l’album Shake That Tree : https://bfan.link/shake-that-tree

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.