TOP 2021

Cher ami lecteur, après avoir passé un peu de temps à scruter le rétroviseur temporel du véhicule DarkGlobe (en bref, j’ai parcouru toute la rubrique news), j’ai pu constater avec un peu de tristesse mais sans véritable surprise que la dernière fois que ce petit webzine musical avait publié un top récapitulatif de l’année passée était en 2015… À l’époque, la rédaction de l’époque (4 personnes tout de même) s’extasiait sur Sufjan Stevens tandis mon coeur battait la chamade devant le premier (et tristement unique) album de Seoul. Cela paraît tellement loin et pourtant…

Si tu as continué à nous suivre, tu as sûrement remarqué que ces six années ont souvent ressemblé à un long coma artificiel pour DarkGlobe: c’est à dire de longues périodes de silence entrecoupées par de trop courts éveils qui précédaient d’autres semaines de néant, un rapport à l’actualité musicale souvent très lâche et de tristes interruptions de site intempestives. Quelques simples explications à cela: après s’être occupé du site seul pendant des années, Lionel, s’est éclipsé, attiré par d’autres envies et projets. Une certaine forme d’émulation entre les rédacteurs s’est alors dissipée et tenir un rythme régulier s’est avéré plus compliqué.

Jean-Noël et moi avons néanmoins vraiment désiré que DarkGlobe survive car nous estimions que ce site, aussi confidentiel soit-il, sur lequel nous écrivions nos modestes bafouilles méritait d’exister. Il nous a alors fallu trouver une nouvelle mécanique pour relancer la machine. L’une de nos solutions a été de chercher d’autres passionnés de musique pour partager et collaborer avec eux. Tout au long des derniers mois, Axel, Olivier, Mathieu et François nous ont donc rejoint pour écrire sur les artistes, les disques qu’ils apprécient ou encore les concerts auxquels ils ont assisté. Jean-Michel Thiriet (de Fluide Glacial!) et Jacques-Olivier Leroy ont, eux, ouvert de nouvelles perspectives en nous proposant leur travail artistique avec des sujets en lien avec la bande dessinée, les illustrations et la musique.

Alors évidemment, le DarkGlobe que tu lis aujourd’hui ne ressemble pas à celui qui existait il y a (bientôt) quinze, pas plus qu’à celui d’il y a dix ou même cinq ans. Mais nous espérons que tu nous suivras dans ce nouveau départ et que ce webzine vivra encore longtemps avec peut-être, au fil du temps, de nouveaux rédacteurs et de nouvelles envies et passions.

J’aimerais aussi exprimer mon immense reconnaissance envers tous les membres de l’équipe de DarkGlobe pour leur investissement. Il y a quelque chose de tranquillement ironique de parler de sauvetage alors que le monde entier se trouve touché par le virus de la Covid mais sans l’apport de ses nouveaux rédacteurs, ce site n’existerait probablement plus. J’espère que notre voyage ensemble sera le plus long et le meilleur possible. Je n’oublie pas non plus Lionel qui nous a laissé les clés de la camionnette ou encore Lili dont les articles sur Belle and Sebastian nous manquent… Ces deux-là se souviennent certainement de leurs accès DarkGlobe et j’attends leurs prochains articles avec impatience.

Enfin, ami lecteur, je n’ose pas vraiment te souhaiter une bonne année 2022 parce qu’il semble qu’elle ne commencera pas de la meilleure des manières. Mais avant que tu ne découvres notre Top 2021 (et nous t’invitons à partager le tien dans les commentaires), si tu me le permets, je te fais quand même des bises à distance et te demande de faire attention à ta santé. Parce que, comme te l’ont souvent dit tes parents, c’est le plus important.

Non, je déconne. On va tous mourir de toutes manières.

François-Marc


Axel

ALBUMS

1 – Welfare Jazz Viagra Boys

Le renouveau du punk déjanté à base de textes débordant d’acide et d’autodérision sous fond sonore dominé par un saxophone si évident qu’on se demande pourquoi personne n’y avait pensé avant! Album stream

2 – Comfort To Me Amyl and the Sniffer

Du punk à l’état pur avec une voix geignarde et des textes vociférants. Amy Taylor, fille illégitime de Patti Smith et Iggy Pop emmène le groupe vers de nouveaux sommets déjantés avec ce deuxième opus. Album stream

3 – Medecine At Midnight Foo Fighters

À l’image du dernier Green Day, ce Medecine At Midnight va piocher dans des influences funky, notamment assumées sur le single “Shame Shame”. Déroutant de prime abord, mais terriblement efficace pour rester dans la tête de quiconque s’y plonge sans à priori. Album stream

Viagra Boys – Crédit photo: Fredrik Bengtsson

CHANSONS

1 – « Tabloïd Newspaper » Hotel Lux

La revanche britannique face au punk américain ; la réponse de la Perfide Albion à la séparation des frères Gallagher ; Hotel Lux est crasseux à souhait, comme son nom ne l’indique pas et met en lumière les côtés les plus pervers de nos contemporains.

2 – « The Writing On The Wall » Iron Maiden

Iron Maiden à son sommet, épique et guitaristique, près de 40 ans après ses débuts. Le clip est magnifique et la voix de Bruce Dickinson, revenu de l’enfer, semble même avoir gagné en puissance. Indémodable.

3 – « Ain’t Nice » Viagra Boys

A lui seul, ce titre personnifie l’attitude des Viagra Boys et de son leader, Sebastian Murphy, qui malgré sa volonté de bien paraître, reste ce dégénéré tatoué sur le front qui sait éructer sa malfaisance habillement mis en image dans le clip. 


François Dufour

Damon Albarn

ALBUMS

1 – The Nearer the Fountain, More Pure the Stream Flows Damon Albarn

La pureté et le dépouillement de ceux qui ont tout aimé ou tout brûlé. De ce postulat il ne reste que l’essence des choses, un album à la Francis Ponge en quelque sorte, la contemplation en plus. Album stream

2 – Imposter Dave Gahan & Soulsavers

Un album de reprises (de Cat Power à PJ Harvey) passionnant qui montre qu’il a sans doute raté sa carrière de chanteur Blues ou Gospel, la vraie Black Celebration, elle est là! Album stream

3 – La vraie vie de Buck John Jean-Louis Murat

Un album que l’on espérait, c’est à dire complexe, pensé et réfléchi, maturé sans doute davantage que les dernières productions éruptives, écrit et étayé par le talent mélodique (la facilité même) du génial barde auvergnat. Album Stream

CHANSONS

1 – « La Nostra Fine » Andrea Laszlo De Simone

Un talent d’orchestration, un lyrisme, une émotion folle, le cousin italien de Neil Hannon en partage le talent. Morceau cinématographique sublime à l’image de l’album!

2 – « Pa Pa Power » Cat Power

Chan Marshall nous offre sa relecture de grande prêtresse soul et folk d’un morceau de Dead Man’s Bones, une voix désarmante de velours qui nous tire vers le haut, là où le cœur bat.

3 – « The Fantasy Life of Poetry and Crime » Pete Doherty

Quand Pete aura fini de gaspiller son talent en projets discutables de distillerie, on vous préviendra, alors on vous prévient. L’air de la Normandie a fait le plus grand bien à ce songwriter incontestablement surdoué. Un morceau ciselé et aérien, on ne l’attendait plus.


Jean-Noël

ALBUMS

1 – The Nearer the Fountain, More Pure the Stream Flows Damon Albarn

L’hyper actif et hyper créatif Damon Albarn réussit un album hors norme, aux mélodies et à la temporalité suspendues. On croit voir la musique qu’on entend et on flotte dans l’air froid. Album stream

2 – Coral Island The Coral

Essentiel et liverpuldien, pour emporter sur une île imaginaire de la mer d’Irlande mal desservie par des ferries aux couloirs déserts. Album stream

3 – New Fragility Clap Your Hands Say Yeah

Renaissance des new-yorkais menés par Alec Ounsworth. Éloquent et descriptif d’un temps fracturé. Pas de quoi rigoler, mais finalement tonique malgré un cafard que sublime le groupe au complet. Album stream

Ben Howard

CHANSONS

1 – « Here Comes Momus » Arab Strap

Sombre de chez sombre. Moffat / Middleton appuient là où ça fait mal, mais avec maestria et sans ostentation inutile. Efficacité absolue.

2 – « Human Race » Neil Young

Avec Crazy Horse, Neil Young martèle sa Gibson sur deux ou trois accords, humbuckers et amplis Marshall en overdrive. Concerné et rageur. La rouille ne dort jamais…

3 – « What a Day » Ben Howard

Folk, cool, introspectif. Ben Howard me fait penser à un des mes héros, Nick Drake qui aurait échappé à son mauvais destin. Respirer et marcher dans un sous-bois avec l’écho lointain d’activités pastorales.


Mathieu

ALBUMS

1 – I Have Nothing to Say to the Mayor of L.A Dean Wareham

Guitares intelligentes, production parfaite, textes acides : le retour du Maestro. Album stream

2 – Endless Arcade Teenage Fanclub

Tout est dit dans ma chronique : le chef-d’œuvre de la maturité. Album stream

3 – Memento Mori Mustang

Envers, endroit, pour et contre tous, Jean Felzine et sa bande coiffent tous les groupes français au poteau (et pour longtemps). Album stream

Mustang – Crédit photo: Marie Planeille

CHANSONS

1 – « Scratchcard Lanyard » Dry Cleaning

Bam!

2 – « Mausoleum Of My Former Self » Gruff Rhys

Ode parfaite au « changement immobile »

3 – « In The Stone » The Goon Sax

En tant que président du fan club français de ces jeunes et incroyables australiens: le meilleur pour la fin!


Olivier

ALBUMS

1 – Seventeen Going Under Sam Fender

Sam Fender, ce Springsteen Anglais qui nous avait habitués à enchaîner les singles de haute volée, livre enfin un album d’une incroyable maturité. Album stream

2 – Yesterday’s Park Island

Le retour des aériens Island pour une magnifique promenade onirique et empreinte de nostalgie. Album stream

3 – Uncommon Weather The Reds Pinks and Purples 

Nouvel album pour l’incontournable Glen Donaldson dont chaque titre nous livre une attachante peinture de son univers Franciscain. Album stream

CHANSONS

1 – « Sick » Sea Girls

Single imparable pour les Anglais de Sea Girls qui permet au groupe de monter enfin en première division.

2 – « Beautiful Beaches » James

Le revenants Mancuniens, plus tout jeunes mais qui démontrent un nouvelle fois leur capacité certaine à faire des tubes.

3 – « Pretend » Far Caspian

Nouvelle perle pour Far Caspian qui possède toujours cette faculté de nous insuffler avec douceur sa mélancolie contagieuse.

Portrait far caspian
Far Caspian

CONCERTS

1 –  Nick Cave & Warren Ellis – 12 Octobre 2021 – Pleyel – Paris

Une performance impressionnante et étonnante avec une formation gospel et surtout une bonne humeur à laquelle le chanteur nous avait peu habitués.

2 – Shame – 4 Novembre 2021 – Gaîté Lyrique – Paris

Un show incroyable pour Arte concert d’un des meilleurs groupes live du moment.

3 – Casey Lowry – 02 Novembre 2021 – Hasard Ludique – Paris

Belle surprise que ce jeune Anglais qui n’ayant pas encore sorti d’album maîtrise déjà la scène de manière parfaite.


François-Marc

ALBUMS

1 –  Parallels: Shellac Reworks Christian Löffler

Mélanger classique et électro, c’est un peu la tarte à la crème musicale actuelle… Sauf qu’ici la crème est légère, lumineuse et délicate et tire des sanglots de bonheur. Album stream

2 – History of Everything Ever Flunk

Le climat norvégien fait bien les choses: la musique y est bien conservée et garde toute sa saveur. Album stream

3 – The Hill, the Light, the Ghost Haiku Salut

Mon coeur bat à un rythme tout à fait singulier quand j’écoute Haiku Salut. Album stream

Portrait Haiku Salut
Haiku Salut – Crédit photo: Will Slater

CHANSONS

1 – « Grain Sand and Mud » /A\

Sans aucun doute le titre le plus (à la fois) nerveux et sexy d’une année 2021 qui manquait tout de même particulièrement de sex-appeal.

2 –« In the Fields » Frederik

Dream pop helvétique élégante et accrocheuse sans Rolex ni chocolat Nestlé.

3 – « Waves of Devotion » Rone & Georgia 

Est-ce que cela intéresse quelqu’un de savoir que Waves of Devotion est aussi le nom du site internet du Srila Dhanurdhara Swami, gourou du bhakti-yoga?